ptarzh-CNenfrdeitjarues

Le gouvernement signe avec la possibilité de réduire les impôts dans le secteur des TIC

Notez cet article
(0 votes)
Wednesday, Juin 19 2019 17: 29

L'objectif est d'accroître la compétitivité et la productivité des entreprises qui utilisent ces équipements dans leurs activités.

TIC

Le dimanche 16 de juin, selon des informations parues dans la presse nationale, le président Jair Bolsonaro a utilisé les réseaux sociaux pour informer qu'il étudie une réduction des taxes à l'importation de produits de technologie de l'information et de la communication (TIC) de l'ordre de 12% (de 16 % tombera à 4%), en se rappelant que les technologies de l’information sont actuellement utilisées dans pratiquement tous les secteurs de l’économie.

Le secrétaire spécial du Ministère de l'économie, chargé du commerce extérieur et des affaires internationales, Marcos Troyjo, avait déjà envisagé cette possibilité. Pour lui, faciliter l’entrée dans le pays des produits informatiques est un moyen de stimuler la compétitivité des entreprises. Le secteur des technologies de l'information (TI) couvre un large éventail d'activités, allant du traitement de données aux services de conseil. La pression fiscale élevée est perçue comme un obstacle par les entreprises du secteur à entrer sur le marché brésilien. Les produits destinés aux consommateurs finaux, tels que les ordinateurs et les smartphones, lancés à l'étranger, sont proposés aux consommateurs brésiliens à des prix extrêmement élevés ou ne sont tout simplement pas commercialisés ici.

Pour les professionnels des technologies de l’information, qui décident en grande partie des stratégies de numérisation et de cybersécurité, il est important de prendre conscience des conséquences de cette réduction possible des impôts.

rivage 411 fois Dernière modification le lundi, 24 June 2019 11: 13

Copyright © 2007-2018 - Sécurité des informations en toute sécurité - Tous droits réservés.